Je n'ai pas de talents particuliers. Je suis seulement passionn ment curieux.    Albert EINSTEIN (1879-1955)
Pr sentation
Je vous propose...
Principes universels

Depuis l'antiquit , il y a toujours eu des principes fondamentaux qui ont fait leurs preuves. Ils ont été revus, am lior s, expliqu s. POURQUOI S'EN PASSER ?

La nature a ses lois, les principes leurs r gles, et l'homme ses pr jug s. Fran ois BAUCHER (1796-1873) - cuyer

Infos pratiques
Recherche



O suis-je ?
Nous contacter
Flashez sur moi !

QR code

Facebook

Le site sur portable

EQUIT@HOME sur votre t  l  phone portable

news.gifNouvelles

ric LOURADOUR : pens es, col re, r volte et indignation

Aujourd'hui, je laisse ma plume et la parole un cavalier m rite que je ne connaissais pas et dont les lignes qui suivent sont un r quisitoire accablant contre la FFE et ce qu'elle a g n r depuis 30 ans.

ric Louradour: ex-collaborateur de Georges Morris (ex-entra neur de l quipe am ricaine de saut d obstacles), ex-coach de cavaliers olympiques et de divers champions nationaux, trois fois instructeur de l ann e en Italie, formateur de chevaux et instructeur, auteur des ouvrages Gr ce aux chevaux et qui-libre.

Eric_Louradpour.jpg

O va-t-on ?

Il est 3h du matin, je n arrive plus dormir, les id es et les images se bousculent dans ma t te
Cela me donne envie de les exprimer sur le papier.

Je pense ce jeune champion de France CSO poney, qui on a fait croire qu il tait surdou et dont la famille, croyant avoir un g nie et s rement mal conseill , l a pouss s engager dans le m tier difficile de cavalier

Je pense cette jeune fille vulgaire, montant un cheval sale, mal toilett , et aussi mal habill que sa cavali re, qui hurle après son p re et son instructeur. En sortie de piste, elle s oppose une r cup ration active pour son cheval et d une voix tonitruante elle r torque tre fatigu e

Je pense ce reportage sur Equidia d un stage chez Mario LURASCHI qui s tonne et s exasp re même, devant le niveau d équitation et le manque de bases de ses l ves qui ont eu la chance de gagn un stage chez le ma tre

Je pense l volution technique de notre sport autorisant les cavaliers utiliser des gu tres post rieures, obligeant les chevaux avoir un passage de dos et de post rieurs exag r qui n est pas naturel et les endommagent plus ou moins long terme. Sans ces ustensiles, les sans-faute se feraient plus rares. Le niveau technique des preuves serait probablement revu la baisse. Les cavaliers seraient oblig s de travailler correctement le physique et le dressage des chevaux afin qu ils soient souples, sereins et utilisent bien leur corps pour viter les fautes aux obstacles. Ils participeraient certainement moins de concours, pour maintenir le moral et le physique optimaux des chevaux.. Les chevaux seraient ainsi moins sollicit s, moins stress s et moins endommag s. Cela r duirait s rement les probl mes de dopage . Les bons chevaux r appara traient, car on dit souvent qu il y a p nurie. Cela est logique, vu la difficult et la fr quence des comp titions.

Le commerce des équidés r -augmenterait et certainement leur valeur serait r ajust e. Cela permettrait plus de passionn s de poss der un cheval et de participer des concours
Je pense ces comp titions organis es seulement pour faire de l argent et dont les horaires, les infrastructures, le surbooking ne permettent même pas de travailler les chevaux hors des temps de comp titions. Comment dresser et faire voluer correctement certains chevaux, qui n cessitent plusieurs sorties journali res. Cet état de fait peut même inciter des cavaliers administrer des tranquillisants aux chevaux qui de nature fuient dans la crainte .

Je pense ces constructeurs de parcours qui sont rarement des cavaliers ou n ont jamais atteint un bon niveau technique d équitation, mais qui se gargarisent avec la difficult de leurs parcours et le nombre restreint de sans-faute

Je pense ces cavaliers hors du commun qui n ont pas un piquet de chevaux suffisant pour leur permettre de cumuler assez de points et tre parmi les meilleurs mondiaux. même s ils montent un crack, l insuffisance de chevaux et de points les cantonnent des comp titions de seconde zone

Je pense tous ces cavaliers, comme les Whitaker entre autres, qui ont choisi ce m tier sans penser s enrichir financi rement mais seulement par amour et passion des chevaux et de notre sport. Gagner pour leur pays est une fiert . Ils se contentent de moins de gain, mais appr cient d tre consid r s comme des centaures et d tre re us en concours dans les plus beaux h tels avec les honneurs dus leur rang d athl tes de haut niveau, d artiste ou de prodige

Je pense ce journaliste de t l vision qui se permet des critiques l gard de certains cavaliers au haut niveau ! Mais qui est-il ? Qu a-t-il fait cheval ou dans ce milieu ? D o vient-il ?

Je pense que je suis dans cet tat, car hier soir j ai appris, que pour la seconde fois, un repr sentant d une autre nation allait tre le porte-drapeau de l équitation fran aise.
Alors que l on entend de nos politiques, qu il faut acheter et consommer fran ais, je m tonne de cette d cision. J ai su la nouvelle en ante-prima sur un r seau social par un journaliste qui se r jouissait de cette nomination.
Ce dernier ne se rend pas compte du discr dit que cela jette sur le talent de nos cavaliers, sur la m thode fran aise d équitation, sur tout notre syst me, sur certains de nos anciens cavaliers internationaux qui ont apport des m dailles la France et beaucoup notre milieu et au sport. Tous ces talentueux cavaliers fran ais que nous avons actuellement perdront certainement d ventuels clients ou opportunit s de travail. Les nouvelles nations équestres de pays mergeants qui nous observent, iront voir l tranger ce que nous sommes all s chercher , vu que la f d ration pense qu il n y a plus assez de talents en France. même mon mentor, Georges Morris, ex-entra neur de l quipe de saut d obstacles des tats-Unis et fantastique ambassadeur de la m thode d équitation fran aise, a été tr s surpris par ce choix f d ral.

Les illustres cuyers qui ont fait la fiert de notre équitation inscrivant une m thode et un style bien fran ais, doivent se retourner dans leurs tombes. Eux qui ont pris la peine d crire des ouvrages lus et reconnus sur tous les continents, qui ont été visit par des cavaliers du monde entier, qui sont, pour certains, devenus entra neurs d quipes nationales l tranger et ont fait voluer l équitation mondiale.

Je n aime pas les critiques, moins qu elles soient constructives. Je ne d sire pas donner de leçons qui que ce soit, je veux seulement r agir, faire part de mes r flexions et tirer une sonnette d alarme afin d inviter au dialogue. Peut tre est-il temps que nous nous unissions, que nous nous concertions, que nous discutions et trouvions tous ensembles des solutions. Essayons de donner une dimension fantastique même aux choses les plus simples ! Essayons de tirer nouveau vers le haut ce sport qui m rite l appellation d Art.

Souvenons-nous des vraies valeurs que l équitation nous enseigne : respect, humilit , discipline, courage, d termination, constance, l gance Les mauvais actes ou mauvaises d cisions d un p re, d un enseignant ou d une f d ration peuvent avoir des effets n fastes sur plusieurs g n rations, sur notre sport et toute une filière, donc veillons prendre les bonnes d cisions.

après toutes ces pens es et ces crits je pense me recoucher. Malheureusement, c est déjà l heure de se lever. Mais je suis heureux ! Heureux d avoir fait ce que j ai fait et surtout de retrouver mes amis les chevaux, qui eux, ne me d oivent jamais

Sportivement v tre.

ric Louradour

Quand la col re gronde avec intelligence , elle est belle !


Bookmark and Share



l ves et Amis T3 2010
EQUITAilleurs
QUIT l'heure

 
Paris
QUITemps

Météo France


Vigilance pour le 77
Vigilance pour le 45
Vigilance pour le 91


 
Qualit de l'air

 AIRPARIF - Surveillance de la qualit   de l'air en   le-de-France
Qualit   de l'air en   le-de-FranceAIRPARIF -   chelle Citeair europ  enne


Lig'Air - Surveillance de la qualit   de l'air en r  gion Centre
Lig'Air - Surveillance de la qualit   de l'air en r  gion Centre

EQUIT lire
Cheval-vapeur

Des gestes pour
la plan te
et le porte-monnaie !

^ Haut ^