Le culte de la tradition n'exclut pas l'amour du progr s.    Colonel DANLOUX (1878-1965) - cuyer en chef du Cadre noir de Saumur (1929-1933)

Pr sentation
Je vous propose...
Principes universels

De Xenophon nos jours, il y a toujours eu des principes fondamentaux qui ont fait leurs preuves. Ils ont été revus, am lior s, expliqu s. POURQUOI S'EN PASSER ?

La nature a ses lois, les principes leurs r gles, et l'homme ses pr jug s. Fran ois BAUCHER (1796-1873) - cuyer

Infos pratiques
Recherche



O suis-je ?
Nous contacter
Contacter EQUIT@HOME Contacter EQUIT@HOME
Contacter le webmestre Contacter le webmestre
Flashez sur moi !

QR code

Le site sur portable

EQUIT@HOME sur votre t  l  phone portable

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Les principes - Assouplissements


Bookmark and Share
Navigation parmi les articles du dossier "Les principes"

LES ASSOUPLISSEMENTS

ASSOUPLISSEMENT, n. m.

XIXe si cle. D riv du radical du participe pr sent d'assouplir. Action d'assouplir ; le fait de s'assouplir ; l' tat qui en r sulte. Faire des exercices d'assouplissement.

ASSOUPLIR, v. tr.

XIIe si cle. D riv de souple. Rendre souple ou plus souple. Assouplir une toffe, un ressort. On assouplit l'osier en le trempant dans l'eau. Assouplir le corps par des exercices quotidiens. Pron. Devenir souple ou plus souple. Le cuir s'assouplit l'usage.
QUIT. Assouplir un cheval, l'habituer se mouvoir avec docilit et souplesse.

Dictionnaire de l'Acad mie fran aise, 9e dition, tome I (1986-1992)

SOUPLE, adj. des deux genres

Qui est flexible, qui se plie ais ment sans se rompre, sans s'ab mer. Voil du cuir fort souple. L'osier est souple. Des branches souples. Il se dit aussi des personnes et de certains animaux qui ont une grande facilit se mouvoir, se plier. Il faut tre tr s souple pour ex cuter de pareils exercices. Avoir le corps souple, les reins souples.

Dictionnaire de l'Acad mie fran aise, 8e dition (1932-1935)

 
SOUPLE, cheval qui a les mouvements liants.
   J'ai indiqu , presque chaque page de ce Dictionnaire, l'utilit de la souplesse et les moyens de l'obtenir.
   R sumons encore ce principe des principes. Il faut assouplir un cheval avant de la placer, et le placer avant de le d terminer.
   Les r gles pour dresser un cheval sont dans ces deux lignes ; c'est au cavalier les commenter, pour en tirer toutes les cons quences qu'elles contiennent.
 
XIXe s. : BAUCHER (Fran ois), Dictionnaire raisonn d'équitation par F. BAUCHER, professeur d'équitation, Rouen, Imprim par D. Bri re, rue Saint-L , n 7, 1833, p. 271

 Le cheval, quelque favoris qu'il soit de la nature, a besoin d'un exercice pr alable pour disposer ses forces se pr ter un mutuel secours  tout devient sans cela machinal et hasardeux, autant de sa part que de celle du cavalier.
   Quel est le musicien qui pourrait tirer d'un instrument des accords m lodieux sans avoir jamais exerc ses doigts au m canisme de cet instrument ? On ne produirait, sans nul doute, en pareil cas, que des sons discordants et faux  le même r sultat a lieu en équitation, lorsqu'on veut faire ex cuter un cheval des mouvements auxquels il n'a pas été pr par . S'il y a dans le cheval mati re produire un po me, ce n'est pas l'improvisation, mais la r flexion et le temps moral qui nous mettront même d'accomplir dignement notre uvre. 

XIXe s. : BAUCHER (Fran ois), M thode d'équitation bas e sur de nouveaux principes augment e de documents in dits ; de rapports officiels en faveur de l'application de la m thode aux chevaux de troupes ; d'une th orie sur les moyens d'obtenir une bonne position du cavalier ; du compte rendu de la mission de l'auteur l' cole royale de cavalerie ; d'un dernier mot de pol mique, etc., etc. par F. BAUCHER, neuvi me dition, Paris, Librairie militaire de J. Dumaine, ancienne maison Anselin, Rue et Passage Dauphine, 36, 1850, r dit dans M thode d'équitation bas e sur de nouveaux principes (1850), Kessinger Publishing - ISBN 1160186774, p. 9 & 10
N.D.L.R. : L'accent grave sur le e de po me a été r tabli dans la 8e dition du Dictionnaire de l'Acad mie fran aise (1932-1935).
-o-
 
 Mais dans l'application de ce syst me, il faut consid rer deux parties bien distinctes : la premi re consiste annuler toutes les r sistances du cheval par l'assouplissement successifs et m thodique de la m choire, de l'encolure, des hanches et des reins. l'aide de ces assouplissements arrive bient t la mise en main, sans laquelle il n'y a de bonne position et l g ret . Le cheval est alors dispos supporter des effets d'ensemble ; de l g res oppositions de mains et de jambes mettent facilement en rapport les forces de l'avant-main et de l'arri re-main, et le cheval ob it toutes les impulsions qu'on veut lui donner. 
 
XIXe s. : Extrait de la lettre M. BRUYNEEL, capitaine-instructeur au 2e r giment de lanciers de l'arm e belge, au colonel commandant ce même corps, après deux mois pass s avec Fran ois BAUCHER, reproduite dans BAUCHER (Fran ois), M thode d'équitation bas e sur de nouveaux principes (1850), p. 74 & 75

 Les flexions d'encolure, pratiqu es sur un cheval sans y joindre l'assouplissement de l'arri re-main, ne sont propres qu' augmenter les moyens de r sistances de l'animal, et rendre la main du cavalier aussi impuissante que ses jambes. 

XIXe s. : BAUCHER (Fran ois), M thode d'équitation bas e sur de nouveaux principes (1850), p. 116
 

-o-

PASSE-TEMPS équestreS NOTES DES PASSE-TEMPS équestreS

Assouplissement

Les d marchent qui paraissent inutiles am nent souvent des r sultats inattendus.

p. 252

Assouplissement

Ce n'est qu'aujourd'hui qu'on comprend r ellement quelle influence exerce sur toute la masse l'assouplissement complet de l'encolure, et de quelle utilit il est pour la prompte et belle ducation du cheval.

p. 253

Souple

Les tudes premi res bien comprises conduisent l' rudition.

p. 318

Souple

Si l'assouplissement, tel que je l'ai d crit et d fini, pr c de bien tous les exercices, l' ducation du cheval acquerra bient t un fini que l'on obtiendrait qu'imparfaitement par d'autres moyens.

p. 319

XIXe s. : BAUCHER (Fran ois), Passe-temps équestre dans uvres compl tes de F. Baucher - M thode d'équitation bas e sur de nouveaux principes, revue et corrig e, onzi me dition,  suivie de Passe-temps équestres, Dialogue sur l'équitation, Dictionnaire raisonn d'équitation, R ponse la critique, etc., Paris, Chez l'auteur, rue de Penthi vre, 29, Chez Dumaine, la Librairie militaire, rue et passage Dauphine et Chez Dentu, libraire- diteur au Palais-Royal, 1859

-o-

Navigation parmi les articles du dossier "Les principes"

Date de cr ation : 13/04/2012 @ 19:23
Derni re modification : 22/04/2012 @ 19:06
Cat gorie : Les principes
Page lue 42 fois


 Imprimer l'article


R actions cet article

Personne n'a encore laiss de commentaire.
Soyez donc le premier !


l ves et Amis T3 2010
QUIT l'heure

 
Paris
QUIT orologie

Météo France


Vigilance pour le 77
Vigilance pour le 45
Vigilance pour le 91


 
Qualit de l'air

 AIRPARIF - Surveillance de la qualit   de l'air en   le-de-France
Qualit   de l'air en   le-de-FranceAIRPARIF -   chelle Citeair europ  enne


Lig'Air - Surveillance de la qualit   de l'air en r  gion Centre
Lig'Air - Surveillance de la qualit   de l'air en r  gion Centre

QUIT lire

^ Haut ^