L'homme honorable commence par appliquer ce qu'il veut enseigner ; ensuite il enseigne.    CONFUCIUS (-561,-479)
Pr sentation
Je vous propose...
Principes universels

Depuis l'antiquit , il y a toujours eu des principes fondamentaux qui ont fait leurs preuves. Ils ont été revus, am lior s, expliqu s. POURQUOI S'EN PASSER ?

La nature a ses lois, les principes leurs r gles, et l'homme ses pr jug s. Fran ois BAUCHER (1796-1873) - cuyer

Infos pratiques
Recherche



O suis-je ?
Nous contacter
Flashez sur moi !

QR code

Facebook

Le site sur portable

EQUIT@HOME sur votre t  l  phone portable

Les principes - L g ret


Bookmark and Share
Navigation parmi les articles du dossier "Les principes"

LA L G RET

L G RET , n. f.

XIIe si cle, legert . D riv de l ger.

☆ 1. Qualit de ce qui est l ger, peu pesant.
☆ 2. Qualit de ce qui est peu intense, de ce qui a peu de force.
☆ 3. Libert , aisance dans le mouvement, agilit .

Dictionnaire de l'Acad mie fran aise, 9e dition, tome II (1992-2000)
 


 ...la l g ret , dont le caract re r side dans la flexibilit lastique et moelleuse de tous les ressorts, ne pourra tre acquise qu'après la disparition compl te des r sistances, c'est- -dire de toutes les contractions inopportunes. 

XIXe s. : G n ral Alexis L'HOTTE, Questions équestres, 1895, p. 30

-o-
 
 ...tout ce qui peut attirer l'attention sur sa personne doit tre vit par le cavalier. C'est le cheval qui est l'ex cutant, et le cavalier n'a qu' s'efforcer de s'identifier lui. 

XIXe s. : G n ral Alexis L'HOTTE, Questions équestres, 1895, p. 112
 
-o-
 
 Rien, chez le cavalier, ne doit faire pressentir l'effort, ni mettre en vidence ses moyens de conduite ; le cheval devant ob ir l'effleurement des aides qui, toujours discr tes, doivent même devenir secr tes. Le cavalier doit se faire oublier, en quelque sorte, en ne faisant qu'un avec son cheval, dans lequel il doit se fondre. Si le cheval para t se manier de lui-m me, dans une ex cution toujours brillante,  jamais tardive ou languissante ; si, en même temps, le cavalier et le cheval semblent faire la chose la plus simple, la plus facile, ce sera au mieux. 

XIXe s. : G n ral Alexis L'HOTTE, Questions équestres, 1895, p. 145 & 146

-o-

 Les pratiques de nos anciens man ges, alors que l'équitation tait noble et belle, comprenait bien des allures artificielles, divis es suivant leut nature et leur l vation, en air bas ou pr s de terre en en airs relev s ; mais l ne se rencontrait que le perfectionnement des allures habituelles ou des mouvements naturels au cheval, que le dressage r gularisait, et aucun hors nature.

En ces temps-l , on avait coutume de dire que le cheval devait tre puissant dans ses hanches, galant dans sa bouche. C' tait dire beaucoup en peu de mots, ces expressions tablissant, d'une part, la base sur laquelle reposent les moyens du cheval, et constatant, d'autre part, sa parfaite soumission, sa l g ret .

Des expressions, employ es alors et inusit es depuis, avaient leur l gance. Par exemple, du cheval portant beau du devant, on disait qu'il portait en beau lieu. Certaines mani res de dire ont été aussi cart es de notre langage équestre sans y tre remplac es par des expressions quivalentes. Ainsi en est-il de celle qui comprenait les proc d s recherchant la l g ret et qu'un mot r sumait : all gir le cheval. On disait aussi : all g rir


XIXe s. : G n ral Alexis L'HOTTE, Questions équestres, 1895, p. 147 & 148

-o-
 
 Le cheval doit tre l ger la jambe autant qu' la main. 

D but XXe s. : tienne BEUDANT, Ext rieur et haute cole, p. 45

-o-

Quels enseignements pouvez-vous tirer [...] pour les membres d'Allege-Ideal, qu'ils soient cavaliers amateurs ou cavaliers de comp tition, qu'ils pratiquent le loisir ou la haute cole ?

 De pratiquer une équitation avec des chevaux parfaitement d contract s et de toujours chercher (et trouver) un professeur qui puisse les aider gravir les chelons de l'équitation classique ; et de toujours se souvenir. 

XXIe s. : Lucien GR SS, La Newsletter n 1 d'Allege-Ideal, 2010, p. 5

-o-

 

Navigation parmi les articles du dossier "Les principes"

Date de cr ation : 14/08/2010 @ 18:21
Derni re modification : 01/04/2012 @ 15:09
Cat gorie : Les principes
Page lue 1534 fois


 Imprimer l'article


l ves et Amis T3 2010
EQUITAilleurs
QUIT l'heure

 
Paris
QUITemps

Météo France


Vigilance pour le 77
Vigilance pour le 45
Vigilance pour le 91


 
Qualit de l'air

 AIRPARIF - Surveillance de la qualit   de l'air en   le-de-France



Lig'Air - Surveillance de la qualit   de l'air en r  gion Centre
Lig'Air - Surveillance de la qualit   de l'air en r  gion Centre

EQUIT lire
Cheval-vapeur

Des gestes pour
la plan te
et le porte-monnaie !

^ Haut ^